Ségolène : Je reste avec vous en première ligne

Publié le par comités 11

Ségolène Royal s’est engagée à poursuivre son combat et à engager la rénovation de la gauche au-delà de ses frontières.

“Quelque chose s’est levé qui ne s’arrêtera pas”, a-t-elle déclaré lors d’une brève intervention radiotélévisée peu après 20h00 depuis La Maison de l’Amérique latine, à Paris.

6mai2007-1.jpg

“J’ai donné toutes mes forces et je continue avec vous et près de vous”, a-t-elle souligné sous les applaudissements de ses partisans se projetant implicitement vers les législatives de juin.

“Gardez confiance, gardez intact votre enthousiasme, restez mobilisés, d’autres rendez-vous démocratiques nous attendent et je continue le combat commencé avec vous”, a-t-elle réclamé devant plusieurs centaines de personnes.

“Je reste avec vous en première ligne”, a-t-elle assuré par la suite, apparaissant peu avant 21h00 au balcon du siège du Parti socialiste, rue de Solférino, qu’elle a rejoint à pied, se frayant un passage dans la foule.

“Nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons continuer ensemble. Nos valeurs finiront par triompher. Je compte sur vous! Restons debout”, a-t-elle déclaré devant des milliers de personnes massées en contrebas et brandissant des pancartes rouges “Ségolène présidente”.

Pendant la campagne présidentielle, “j’ai engagé un renouvellement profond de la vie politique, de ses méthodes et de la gauche”, avait estimé la candidate dans sa déclaration d’après-résultat.

“Vous pouvez compter sur moi pour approfondir la rénovation de la gauche”, a-t-elle assuré.

6mai2007-2.jpg

“Ce que nous avons entrepris pour la France portera ses fruits, j’en suis sûre. Ensemble nous ferons vivre l’espérance, c’est ma conviction de femme de gauche et de progrès”, a-t-elle insisté après avoir remercié “les 17 millions d’électeurs, de citoyens et de citoyennes qui m’ont accordé leur confiance”.

“Je mesure leur déception et leur peine”, a dit Ségolène Royal qui était arrivée à la Maison de l’Amérique latine avant même 20h00.

Elle avait parcouru en voiture les quelques centaines de mètres du boulevard Saint-Germain qui séparent son QG de campagne et la Maison de l’Amérique latine, des journalistes et des militants courant derrière le cortège.

Ses partisans criaient “Ségolène première militante de France” ou encore “Merci Ségo”.

Au balcon de Solférino, elle est apparue encadrée de quelques proches, dont son directeur adjoint de campagne, Patrick Mennucci, et du directeur de cabinet de François Hollande, Stéphane Le Foll.

“J’ai besoin de vous car le mouvement continue”, a-t-elle lancé, micro en main, se penchant pour admirer le public.

Dans la rue, la foule criait “merci, merci, merci, merci” en rythme avant d’entonner quelques phrases de la Marseillaise.

sego-merci.jpg

lignepact.jpg




Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article